Vous êtes ici

Que retenir du Smart Fip@ 2014 ?

Publié le 29.01.2014 -
Que retenir du Smart Fip@ 2014 ?

Pour la seconde année, le Festival international des programmes audiovisuels (FIPA) a consacré deux jours au transmédia et aux expériences interactives, les 23 et 24 janvier derniers à Biarritz.
Au sein de l’espace Bellevue, la section Smart Fip@
 proposait aux professionnels intéressés par la création de demain un programme de débats, d’échanges et de présentations de projets innovants, toujours plus immersifs et participatifs.
La Région Aquitaine (programme BNSA) était partenaire de l’événement et financeur du prix du premier hackathon transmédia.

Retour sur quelques temps forts de la manifestation :

Le Hackathon

Jeudi 23 janvier. 8h30. Top départ pour LA nouveauté du Smart Fip@ : le hackathon transmédia.
Une vingtaine de participants volontaires - développeurs, web designers, game designers, créatifs, auteurs, étudiants – se sont inscrits à ces deux jours de création collaborative. L’objectif :  créer, en groupe de 3 à 5 personnes, une extension de développement transmédia à partir du film documentaire Chanteloup-les-Vignes, Une histoire de France de Michel Royer et Juan Massenya, produit par Un Monde Meilleur et diffusé sur France 3.

Durant toute la durée de l’hackathon, ils seront régulièrement « coachés »  par un groupe de professionnels leur permettant de mieux définir les contours de leur projet et d’en assurer la cohérence et le succès.

Les groupes du Hackathon présentent leurs projets en cours de création aux « coachs » FIPALes groupes du Hackathon présentent leurs projets en cours de création aux « coachs » FIPA

Après ce marathon créatif de 32 heures, quatre projets sont « pitchés » le vendredi en fin d’après-midi au jury composé de spécialistes professionnels, diffuseurs, producteurs et de la Direction de la Culture de la Région Aquitaine.

Les 4 projets produits durant les 32 heures de l’hackathon sont pitchés par les équipes participantes.Les 4 projets produits durant les 32 heures de l’hackathon sont pitchés par les équipes participantes.

Le prix du premier hackathon est finalement décerné samedi 25 lors de la Cérémonie officielle de clôture du FIPA au projet Mychanteloup, serious game multi-joueurs citoyen et participatif. Application à but pédagogique, le site web permet de s’initier au débat public, en ayant pour but ultime de devenir « e-maire » de la commune.

Home-maquette du projet My Chanteloup, serious game citoyen.Home-maquette du projet My Chanteloup, serious game citoyen.

Smart Fip@ d’or : les projets en compétition

Sept projets interactifs étaient nominés dans la compétition Smart Fip@ :

  • Cronulla Riots

Une enquête documentaire sur les tensions entre Australiens blancs et Australiens d’origine libanaise ayant conduit à des émeutes raciales à Sydney en décembre 2005.
+++ : Une analyse très détaillée de ces événements, pour la première fois du point de vue libanais, associée à un système de sondages, une cartographie des événements et une frise chronologique.
A découvrir bientôt : http://www.sbs.com.au/cronullariots/

  • World Online Orchestra 

Une symphonie interactive et participative danoise.
+++ : Ludique et inédit, le projet sollicite aujourd’hui encore la participation financière des internautes (via kickstarter.com) pour développer de nouveaux volets.
A découvrir : http://www.worldonlineorchestra.com/

  • Fearless

L’expérience d’une jeune femme navigant dans les rues de Bombay et Delhi en Inde.
+++ : Une mise en abîme de l’insécurité et de la place de la femme dans le pays, notamment grâce à l’usage des Google Glass, avec un montage ludique et simple via le logiciel interactif Klynt.
A découvrir bientôt

  • Corto Maltese : secrets de Venise

Un jeu-enquête dans un Venise magnifié pour découvrir le personnage Corto Maltese et son dessinateur Hugo Pratt.
+++ : Le jeu vidéo littéraire, qui bénéficie d’une large fan base, est disponible sur 3 supports numériques (tablette, Mac et PC, et web app), relayé par la BD papier. Le début d’une collection de jeux vidéos littéraires.
A découvrir bientôt

  • 1914, dernières nouvelles

Un projet numérique contrepoint à la série documentaire diffusée par Arte sur la guerre 14-18 : une immersion quotidienne très actuelle (une photo, un article) dans l’actualité d’il y a 100 ans, avant le déclenchement de la Grande Guerre.
+++ : Format court, langage contemporain, articulation avec l’actualité du moment permettent de revivre au jour le jour les problématiques de l’avant-guerre de 14. L’évolution chromatique et la bande-son originale ajoutent une intensité émotionnelle à des contenus en apparence simples.
A découvrir : http://1914dernieresnouvelles.arte.tv/

  • Jazz Petite-Bourgogne

Les liens entre Montréal et le jazz à explorer dans un documentaire interactif utilisant la géolocalisation et la réalité augmentée.
+++ : Disponible sur 3 plateformes complémentaires, le web pour le documentaire + une application mobile géolocalisée centrée sur le son + un livre numérique pour découvrir l’Histoire en profondeur.
A découvrir : http://jazzpetitebourgognedoc.radio-canada.ca/

  • Black Gold Boom

Un documentaire interactif pour découvrir l’industrie et la vie des champs de pétrole du Dakota du Nord aux Etats-Unis.
+++ : Une production ambitieuse prolongée par un volet participatif et des goodies originaux.
A découvrir : http://blackgoldboom.com/

Le Jury international, composé de Pentti Väliahdet, producteur finlandais, Ziad Touma, producteur, réalisateur et scénariste canadien et Romain Bonnin, designer transmédia français, ont attribué le Smart Fip@ d’or au projet 1914, dernières nouvelles.

Home de « 1914, dernières nouvelles »Home de « 1914, dernières nouvelles »

Tables rondes et débats

Fiction (f)utile, table ronde, atelier participatif, retour sur expérience ou présentation d’innovations de techniques et d’usages… Le Smart Fip@ 2014 a permis durant deux jours de balayer les tendances de la création en matière d’audiovisuel interactif, de participer à la réflexion collective et de découvrir des techniques de travail pratiques.
Découvrez ici quelques-unes des idées fortes (ou émergentes) traversant cette édition :

5 points repères sur les tendances de création et de diffusion :

  • Temps moyen de consultation d’une expérience interactive en ligne : 8 minutes
  • L’éclatement des contenus sur diverses plateformes ne cesse de s’amplifier
  • Les objets connectés prennent part à ces nouvelles narrations cross/transmédia
  • 77% des internautes participent en ligne (commentaires, avis, partages…)
  • Les contenus culturels sont aujourd’hui largement en libre circulation, ce qui modifie entièrement les modes de consommation culturelle du grand public

5 questions en débat sur les projets transmédia :

  • Producteurs audiovisuels traditionnels et nouveaux acteurs du numérique, comment travailler ensemble ?
  • Existe-t-il une audience transmédia « de masse »?
  • Une oeuvre narrative peut-elle être isolée d’une plateforme « traditionnelle » de diffusion ?
  • Quel modèle économique ?
  • Quels financements publics pour impulser et soutenir la création interactive ?

5 points pratiques pour les créateurs de projets transmédia :

  • Définir précisément pourquoi mon contenu mérite-t-il un traitement transmédia/interactif? Quelle plus-value?
  • Associer à la création interactive une stratégie de diffusion des contenus sur les réseaux sociaux
  • Associer à la création interactive une stratégie de création de nouveaux contenus / de partage par les internautes
  • S’adresser à une communauté de fans
  • Etre prêt à voir son projet prendre de nouvelles formes, à voir les internautes s’en emparer

Découvrir aussi :

Photos

Commentaires

Laisser un commentaire
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
Lire la Charte d'utilisation des commentaires

    Initiatives innovantes

    Des lieux, des créations et des acteurs de l’innovation culturelle aquitaine